Les Français flashent sur les QRcodes!

25 mai 2012

Les Français flashent sur les QRcodes!

Avez-vous remarqué ces intrigants petits damiers noir et blanc ? Affiches, arrêts de bus, magazines, notices médicales… Ces codes barres d’un nouveau genre se glissent partout.

francaiqrcode-articleblogAu Japon où il est né, un habitant « flashe » en moyenne 35 fois par jour.

En France après tout juste 3 ans d’existence, le flashcode s’impose déjà comme l’outil phare de la communication mobile sur un marché dynamique : fin 2011, Médiamétrie comptait 19 millions de mobinautes. Un public qui s’élargit vite, alors que les Français s’équipent massivement de smartphones.

Nom : Flashcode, Datamatric ou QRCode (pour quick response code), tous fonctionnent sur la base d’un code scannable depuis un téléphone portable.
Date de naissance : né au Japon en 1999, il n’apparaît qu’en 2008 en France. Mission : faire le lien entre un support physique et un contenu numérique.

Un pari réussi puisqu’en 2011, 9 mobinautes sur 10 avaient déjà identifié le petit carré, et près de la moitié en avait même déjà scanné un à l’aide de son mobile. En retour, ils profitent d’informations “bonus“ sur un produit, de coupons de promotions… « Le flashcode doit être utilisé lorsque c’est pertinent souligne Benjamin Durand, cofondateur de l’agence Publicpride Digital*. L’idée, c’est d’apporter de l’interactivité au consommateur, de lui donner un plus. Le contenu doit être précis, voire personnalisé ».

Quiz-santé joint le ludique à l’efficace

C’est dans cet esprit qu’a été conçu Quiz-Santé, premier site mobile dédié à l’éducation médicale en salle d’attente développé par IDS santé. Lancé fin mars, on y accède via un flashcode imprimé sur des brochures d’information. Allergie, cholestérol, diabète… En plus d’évaluer une brochure ou de partager du contenu, le patient choisit de tester ses connaissances parmi une vingtaine de quiz : de quoi l’inciter à en parler son médecin quelques minutes plus tard !
Depuis son lancement, plus de 7000 visiteurs ont d’ailleurs flashé le QR Code en salle d’attente pour tester leurs connaissances santé sur leur smartphone.

Une technologie sécurisable
Autre avantage du flashcode, il peut être programmé pour ne permettre un accès aux données qu’aux personnes autorisées. Ainsi, le service Code d’urgence se déploie en France en coordination avec les équipes SAMU et SMUR. Moyennant 36 euros par an, il fournit un code pouvant être apposé sur un casque de moto ou un portable par exemple. Relié à sa fiche médicale, il permet un gain de temps précieux en cas d’urgence.

Pour en savoir plus sur Quiz-sante.fr, contacter Frédéric Faurennes au 03 44 62 65 66

Tweet about this on TwitterShare on FacebookGoogle+Share on LinkedIn

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter !

wpDiscuz