Engorgement des urgences : L’ARS IDF informe les franciliens

16 avril 2015

Engorgement des urgences : L’ARS IDF informe les franciliens

Il n’est pas une semaine sans que les médias ne traitent du problème récurrent de la surcharge des services d’urgence. L’ARS IDF a d’ailleurs lancé une vaste campagne d’information du grand public relayée par le call center et les délégués d’IDS Santé.

ARS_campagne_IDFUne majorité de Franciliens (54%) déclare ne pas savoir précisément quoi faire en cas de problème de santé imprévu et c’est en priorité aux services d’urgence qu’ils se rendent lorsque cette situation se présente la nuit ou le week-end. Pour 66% d’entre eux, l’appel au 15 est réservé aux cas très graves. Enfin, seuls 52% des Franciliens savent qu’ils peuvent appeler le 15 le soir, la nuit et le week-end pour avoir un conseil en parlant avec un médecin*.

L’ARS Île-de-France souhaite donc renforcer chez les Franciliens le réflexe « d’appeler avant de se déplacer ». Le 15 est en effet le numéro à composer pour l’urgence vitale, mais pas seulement. La nuit, le week-end, les jours fériés, la régulation médicale assurée en Île-de-France par les Centres 15 permet une réponse médicale graduée et adaptée à l’état de santé du patient : conseils, consultation dans un lieu fixe de garde, visite à domicile, recours à l’aide médicale urgente…

Une solution sur-mesure en IDF

Depuis la mi-janvier, IDS Santé est en charge d’un volet opérationnel de cette campagne. Nos délégués interviennent de façon ciblée au sein des services d’urgence de l’AP-HP et dans une sélection de cabinets médicaux. Mais notre rôle ne s’arrête pas là. Notre plateau téléphonique est également mobilisé pour relayer cette campagne dans les principales mairies franciliennes.
Une opération conçue sur-mesure pour l’ARS IDF, car elle nécessite la diffusion de messages adaptés selon les établissements et les départements. Au total ce sont plus de 6 millions de contacts qui sont touchés par les 220 000 affiches et cartes d’information installées par notre équipe francilienne.

 

* Etude TNS SOFRES pour l’ARS IDF – Utilisation et perception de l’offre de soins non programmés – Janvier 2014

Tweet about this on TwitterShare on FacebookGoogle+Share on LinkedIn

Laisser un commentaire

Soyez le premier à commenter !

wpDiscuz