devenir_acteur_santé.jpg

Le blog d'IDS media est consacré au wait marketing et à la communication auprès des professionnels de santé et du grand public en salle d'attente. 

Innovations, conseils, best practices, cas pratiques... Il a pour but de partager notre expérience - 25 ans déjà ! - et notre expertise du marketing, dans le secteur de la santé et des médias notamment.

Bonne lecture !

Le 15/04/2015

Collecte des déchets médicaux : un enjeu pour le développement durable en région

Le développement durable en santé vous intéresse mais connaissez-vous les DASRI ? Déchets d’Activités de Soins à Risques Infectieux. En France, le gisement annuel de DASRI est estimé à 170 000 tonnes*. Une production de déchets qui devrait progresser dans les années à venir avec l’augmentation des maladies liées à l’âge.

dasriLes DASRI proviennent de trois sources différentes :
-   Les déchets d'activités de soins des établissements de santé (90%), produits dans le secteur des soins hospitaliers, l’industrie pharmaceutique et les installations de recherches et d’enseignement.
-   Les déchets médicaux diffus (7%), produits par les professionnels de santé en exercice libéral ainsi que les laboratoires d’analyses médicales.
-   Les déchets de soins des ménages et des personnes en automédication (3%), patients s’appliquant eux-mêmes leur traitement.
L’éco-organisme DASTRI, spécialisé dans la collecte et la gestion des déchets de soins en France, a notamment pour mission d’encourager les patients en auto traitement et les professionnels de santé au geste de tri des déchets piquants, coupants ou tranchants (PCT), en mettant à leur disposition des collecteurs spécifiques appelés « boîtes à aiguilles » dans les pharmacies.
DASTRI a constaté une grande disparité du taux de collecte des déchets selon les régions et s’est donc tourné vers IDS Santé pour l’aider à améliorer le taux de collecte des déchets dans 10 régions de France.

 

Marketing terrain et collecte d’information en temps réél

Nos équipes régionales du Nord et de l’Est de la France, ont donc été mobilisées pour sensibiliser 170 diabétologues et endocrinologues libéraux et hospitaliers dans les régions ciblées par DASTRI. Des guides de bonnes pratiques ont été remis aux professionnels de santé et des fiches pédagogiques à leurs patients. Nos délégués ont également installé des boîtes pour la collecte des aiguilles usagées et recueilli sur leurs tablettes numériques de nombreuses informations utiles pour DASTRI.
Une campagne très bien accueillie sur le terrain.

 

*Source : ADEME