devenir_acteur_santé.jpg

News

Le blog d'IDS media est consacré au wait marketing et à la communication auprès des professionnels de santé et du grand public en salle d'attente. 

Innovations, conseils, best practices, cas pratiques... Il a pour but de partager notre expérience - 25 ans déjà ! - et notre expertise du marketing, dans le secteur de la santé et des médias notamment.

Bonne lecture !

Le 08/01/2018

L'affichage : média historique et média d'avenir

À l'heure du numérique, et comme à chaque nouvelle avancée technologique, la tendance consiste à brûler ce que l'on adorait la veille. Erreur ! L'affichage offre des qualités propres irremplaçables qui lui permettent de conserver une place de choix dans les plans médias et de créer une efficace complémentarité avec les nouveaux supports.

Les affiches traditionnelles, dont on prédit la mort avec le déploiement des écrans d'affichage dynamique, résistent. Mieux, ce media connaît un regain de popularité auprès des annonceurs et des agences de publicité. Murs de la ville, façades, transports en commun, points de vente, réseaux spécifiques (bars, restaurants, stades, salles de sports, gares, cabinets médicaux, etc), partout présent, l'affichage print est un élément du quotidien.

>>> Augmentez l'impact de vos campagnes DOOH et Wait Marketing :  Téléchargez votre Mediakit gratuit ! <<<

L'affichage, un média de masse out of home


Avec la multiplication des chaînes TV, l'apparition des web TV et la modification des habitudes de visualisation, la télévision a perdu son statut de média de masse, contrairement à l'affichage, qui demeure un vrai média de masse. En effet, cet outil de communication out of home par excellence bénéficie d'une audience non fragmentée, c'est-à-dire qu'une affiche s'adresse indifféremment et en même temps à la ménagère de plus de 50 ans et à l'ado, ce qui lui octroie une efficacité unique.

Une efficacité d'autant plus grande, que les Français passent presque 8 heures par jour en dehors de chez eux, dont plus d'une heure en déplacement. Un temps qui va croissant et pendant lequel chacun est exposé plusieurs fois aux mêmes messages, sans possibilité de zapper. Ce qui explique de l'affichage atteint 80 % d'une population ciblée, en moins de 7 jours et un important taux de mémorisation.

Autre avantage, les campagnes d'affichage, sont géographiquement très flexibles : d'une audience nationale à une audience locale. Une souplesse également budgétaire, avec une communication de proximité très abordable et rentable, qui génère des décisions d'achat nombreuses, du fait de la proximité des lieux de consommation.

Enfin, l'affichage permet de diffuser des messages créatifs, clairs et sur des formats variés : du petit format au spectaculaire XXL.
Des atouts qui séduisent régulièrement de nouveaux annonceurs, en témoigne le développement des réseaux d'affichage, chaque jour plus nombreux.

Le print au service du digital


Aujourd'hui, les campagnes de communication s'articulent souvent en deux temps, déclinant le principe teasing sur deux supports couplés : affiche print + TV, affiche print + radio, affiche print + Internet, affiche print + affiche dynamique...
Dans le premier temps, l'affiche fait passer un message fort ou pose une question qui incitent à consulter un site mobile ou Internet pour en savoir plus.
Une technique qui, jouant sur la complémentarité, se révèle particulièrement efficace pour les sujets ludiques par la connivence créée avec le prospect du fait d'une interactivité immédiate, très adaptée à la cible et qui facilite le call to action.

Mais cette technique est également très appropriée pour aborder des sujets tabous ou qui nécessitent de la pédagogie, à l'instar de ceux qui concernent la santé. En effet, lire un message sur une affiche est très discret. Poursuivre l'information sur son smartphone respecte une certaine confidentialité tout en accédant à des développements détaillés. Un fonctionnement qui explique que le couplage affiche et téléphone mobile soit très utilisé dans les salles d'attente médicales pour traiter certaines questions de santé délicates, d'autant que 76 % des patients utilisent leur smartphone en attendant leur consultation.

Alors que la communication via les outils digitaux a atteint une certaine maturité, les prescripteurs en agence et chez l'annonceur n'opposent pas le print et le digital, mais les associent pour démultiplier leur puissance et leurs impacts respectifs et bâtir des plans médias plus efficaces.

 

Medias de la salle d'attente