devenir_acteur_santé.jpg

News

Succès, belles campagnes, nouveautés, partenariats, cas pratiques, innovations, etc. Retrouvez toute l’actualité d’IDS Santé sur ce blog.

Bonne lecture !

Le 28/09/2017

Paroles d'expert : "Les patients veulent vraiment profiter du temps d'attente pour s'informer"


Nadia Auzanneau-opinion-way.jpgEn charge des études santé chez OpinionWay, Nadia Auzanneau répond à nos questions concernant les spécificité de cet environnement stratégique qu’est la salle d’attente, ainsi que sur les attentes des patients qui les peuplent.

 

Quel est l’intérêt de communiquer dans les salles d'attente des cabinets médicauxŠ?

Nadia Auzanneau : "D’une part, les cabinets sont une réelle opportunité de toucher des populations variées, très captives et ouvertes à entendre parler de santé. C’est également le lieu idéal pour communiquer fréquemment avec les habitués.
D’autre part, les professionnels de santé bénéficient d’un niveau de confiance formidable sur les sujets de santé ; cette confiance déteint sur les supports d’information en salle d’attente, qui sont considérés bien plus fiables que la télévision ou la radio, par exemple.
Enfin, le temps d’attente incompressible avant la consultation est une donnée à prendre en compte : les patients souhaitent vraiment profiter de ce moment pour s’informer."

Quels sont les meilleurs médias pour communiquer auprès des patients Š?

Nadia Auzanneau : "Dans nos études, nous avons pu déterminer quels étaient les médias préférés des patients. Indétrônable à la première place, l’a‘ffiche est très populaire comme support, et présente l’avantage de bénéficier d’un placement e‘fficace, très visible sur les murs de la salle d’attente. Les écrans dynamiques prennent la deuxième position, suivis par les brochures, à travers lesquelles les patients veulent surtout découvrir de nouveaux produits.
Mais le smartphone est selon moi le support d’information qui va prendre de plus en plus d’importance à l’avenir : 72% des patients l’utilisent en salle d’attente, mais pour l’instant seulement à des fins personnelles... Il s’agit d’un canal très prometteur à exploiter."

Remarque-t-on des diŽfférences notables selon les types de patientsŠ?

Nadia Auzanneau : "Tout à fait ! De manière assez surprenante, les jeunes, qui sont moins nombreux à avoir des enfants, sont plutôt réceptifs aux a‘ffiches. Les femmes quant à elles ont une grande attente vis-à-vis des magazines : elles souhaitent consulter des supports leur apportant des informations récentes sur la santé et le bien-être.
Enfin, les 18-24 ans montrent une attirance particulière pour les médias ludiques et interactifs, tels que les tests qui permettent de faire le point sur son état de santé ou ses connaissances."
Nos best practices pour optimiser votre marketing santé