devenir_acteur_santé.jpg

Le blog d'IDS media est consacré au wait marketing et à la communication auprès des professionnels de santé et du grand public en salle d'attente. 

Innovations, conseils, best practices, cas pratiques... Il a pour but de partager notre expérience - 25 ans déjà ! - et notre expertise du marketing, dans le secteur de la santé et des médias notamment.

Bonne lecture !

Le 27/02/2018

La communication, arme contre l'antibiorésistance

Dans l'esprit du patient, antibiotique rime souvent avec magique. Pourtant, depuis 2002, de régulières campagnes de communication nationales expliquent que "Les antibiotiques c'est pas automatique". Ces campagnes, qui expliquent l'inutilité des antibiotiques dans certains cas, ont un objectif économique, mais également de santé publique, pour lutter contre l'antibiorésistance. La communication en salle d'attente se révèle un efficace relai.La résistance naturelle des bactéries, majorée par un usage exagéré ou inutile des antibiotiques aboutit une antibiorésistance qui rend certaines maladies difficiles à soigner et augmente leur risque de mortalité : tuberculose, pneumonie, septicémie, gonorrhée, salmonellose…
Cette pharmacorésistance observée chez l'Homme et l'animal représente un enjeu majeur de santé publique, pour lequel l'OMS (Organisation mondiale de la Santé) déploie, depuis 2015, un plan d'action mondial.

La France gros consommateur d'antibiotiques


Malgré les campagnes de prévention, la France est le troisième pays européen le plus consommateur d'antibiotiques, avec plus de 100 millions de boîtes remboursées, en 2014. Or, selon le ministère de la Santé, 30 à 50 % des prescriptions seraient inadaptées et seraient la cause de décès. Ainsi, en France, sur 158 000 patients qui développent une infection due à une bactérie multirésistante, 12 500 meurent(1).
À l'horizon 2050, l'antibiorésistance pourrait tuer 10 millions de personnes chaque année !

La communication, pour lutter contre l'antibiorésistance

 

En France, à la suite de la première campagne Les antibiotiques c'est pas automatique, les prescriptions avaient diminué de 20 %, pour repartir à la hausse, 5 ans plus tard. Il faut donc redoubler de pédagogie à tous les niveaux pour lutter contre ce fléau mondial, en aidant les professionnels de santé, par une meilleure information des patients, en amont des consultations.

Cas pratique : ThermoFisher opte pour la sensibilisation au cabinet médical

Information_patient_antibioresistance.png


Une campagne d'information sur les antibiotiques est diffusée en cabinet médical, via des affiches et des dépliants mis à disposition des patients dans les salles d'attente des cabinets médicaux durant le 1er trimestre 2018.

Cette opération permet  d'accroitre la sensibilisation des patients au bon usage des antibiotiques et notamment aux risques de l'antibiorésistance dans un lieu propice à l'information sur la santé et avant la consultation d'un professionnel de santé durant laquelle le sujet pourra être abordé et discuté.

Un dispositif qui permet au praticien, a qui une documentation spécifique a également été  remise, d'être soutenu dans son exercice et d'argumenter face à des patients  souvent surpris qu'une consultation se conclut sans prescription d'antibiotiques.

 

 

Medias de la salle d'attente