devenir_acteur_santé.jpg

Le blog d'IDS media est consacré au wait marketing et à la communication auprès des professionnels de santé et du grand public en salle d'attente. 

Innovations, conseils, best practices, cas pratiques... Il a pour but de partager notre expérience - 25 ans déjà ! - et notre expertise du marketing, dans le secteur de la santé et des médias notamment.

Bonne lecture !

Le 19/02/2020

Installer des écrans en salle d’attente médicale : les étapes clefs

Équiper votre salle d’attente d’écrans permet d’animer le lieu tout en proposant du contenu utile et pertinent pour les patients. Pour ce faire, plusieurs paramètres sont à prendre en compte, tant sur un plan éditorial (gestion des animations, choix du prestataire) dans un premier temps, que logistique (taille, emplacement des écrans).


Bien définir son objectif : que veut-on apporter aux patients ?

Avant même de choisir le format et le type d’écrans à installer dans une salle d’attente, il est important de se demander ce que l’on cherche à communiquer : est-ce qu’on veut informer ou divertir les patients ? Ceci permettra de définir la nature des contenus et d’axer les choix éditoriaux qui en découlent. Ensuite, plusieurs formules s’offrent à l’équipe médicale : faire appel à un prestataire pour l’édition des contenus, ou bien s’en charger. Si l’on choisit de diffuser son propre contenu, il est important s’assurer que l’on peut gérer celui-ci de A à Z : rédaction, mise en forme, et animation à l’écran.

À l’inverse, dans le cadre d’un programme d’éducation et de prévention, il peut être plus judicieux de chercher un prestataire qui fournit des clips et des animations déjà prêts, adaptés en fonction du profil de patientèle. Si c’est une solution clé en main, c’est-à-dire un service qui gère le contenu, les écrans, le logiciel et la maintenance, l’équipe soignante n’aura pas à gérer les problématiques techniques et informatiques. Il faut donc choisir un partenaire qui a de l’expérience dans la gestion des salles d’attente médicales.

 

Installation des écrans : nos conseils pratiques et logistiques

Le choix des écrans : taille et orientation

Plusieurs paramètres matériels sont à prendre en compte pour animer une salle d’attente avec des écrans.

Premièrement, le choix du ou des écrans, et leur orientation (en mode portrait, davantage adapté à la diffusion d’informations, ou en paysage, privilégié pour le divertissement). Ceci dépend également de la disposition de la salle d’attente.
De même, la taille de l’écran est définie en fonction de la taille de la pièce. Un écran trop grand entrainera une fatigue visuelle importante, et trop petit, une visibilité réduite pour les patients.

>> Animez vos salles d'attente et informez vos patients grâce aux écrans : Téléchargez la plaquette de présentation de notre solution <<

Les contraintes techniques et sonores

Il faut aussi décider d’inclure ou non des contenus sonores. Des écrans sans son auront l’avantage d’éviter de gêner l’équipe soignante et d’importuner les patients. À l’inverse, pour des raisons de mauvaise isolation sonore des salles de consultations, et donc pour garantir le respect du secret médical, il peut être avantageux de prévoir du son sur les écrans. Dans ce cas, on préférera une musique douce, avec un volume constant et limité.

Côté connectique, des installations électriques adéquates doivent être accessibles : est-ce que des prises courantes et un réseau RJ45 sont prévus pour alimenter l’écran ?

En cas de connexion Internet pour la diffusion et la mise à jour des contenus, mieux vaut ne pas miser sur le Wi-Fi, qui offre une connexion moins stable et moins sécurisée, qu’une connexion filaire.

La disposition et le confort de la salle

Viennent ensuite le choix du mobilier et sa disposition dans la salle : installer des chaises ou canapés pour que les écrans soient visibles par un maximum de patients de manière confortable. Avant de fixer l’écran, s’assurer qu’il n’est ni trop haut car il risque d’être inconfortable à regarder, ni trop bas pour ne pas être abimé lors du passage à proximité.

Enfin, il faut penser à prévoir un mode de fixation fiable de l’écran au plafond ou au mur, pour éviter le vol et le vandalisme.

 

Pôle de santé de la Sure_Hygiene Dentaire_02

Animer une salle d’attente : les pièges à éviter

Nous l’avons vu, l’espace disponible de la salle d’attente est l’un des principaux paramètres à prendre en compte afin d’opter pour la bonne taille d’écran.

Il faut alors veiller à ne pas l’installer trop haut, auquel cas celui-ci serait inconfortable à regarder, ni trop bas, pour éviter les risques de casse. Dans le cas où les salles de consultation ne seraient pas bien insonorisées, diffuser de la musique d’ambiance peut être intéressant pour conserver une intimité, à condition alors de se signaler auprès de la SACEM afin de payer des droits pour la diffusion en lieu public. Enfin, il est important de penser au choix de la formule ou de l’abonnement du prestataire, des tarifs et des services compris : est-ce que l’écran et le contenu sont bien inclus dans l’abonnement ? Est-ce que l’installation est à la charge du prestataire ? Une maintenance est-elle proposée ?

 

Les points clefs à vérifier avant d’installer un écran en salle d’attente :

✅ Une solution qui correspond à vos besoins (logiciel, contenu, tarif…)
✅ Un écran adapté à l’espace disponible
✅ Du matériel adapté (écran professionnel, fixation sécurisée…)
✅ Une bonne connexion internet pour la mise à jour (câblage et prise RJ45)
✅ S’assurer du fonctionnement du sav et de la maintenance
✅ Le sérieux du prestataire et son expérience

 

Installer des écrans dans une salle d’attente présente plusieurs avantages pour une équipe médicale : dynamisme, modernité, ou encore souplesse d’utilisation. Pour autant, il est important de bien définir le type de contenus à diffuser, et de prendre en compte certains aspects pratiques en amont. 

 

Nouveau call-to-action