devenir_acteur_santé.jpg

News

Le blog d'IDS media est consacré au wait marketing et à la communication auprès des professionnels de santé et du grand public en salle d'attente. 

Innovations, conseils, best practices, cas pratiques... Il a pour but de partager notre expérience - 25 ans déjà ! - et notre expertise du marketing, dans le secteur de la santé et des médias notamment.

Bonne lecture !

Le 15/10/2019

Comment réussir un projet d’affichage dynamique en salle d‘attente?


Installer un ou plusieurs écrans dans les espaces d’accueil des patients et notamment les salles d’attente permet de capitaliser sur un support d’information innovant et efficace. Regardés par 100% des patients, les écrans d’affichage dynamiques sont le moyen idéal pour informer et distraire votre patientèle quel que soient son âge et son profil. Hygiéniques et sans son ils se prêtent particulièrement bien aux lieux qui accueillent du public. Mais comment mettre toute chances de son côté pour réussir l’installation et choisir la bonne solution ? Voici 5 conseils pour réussir votre projet d’affichage dynamique.

Conseil n°1 : quel contenu pour vos écrans d'affichage dynamique ?


Le contenu est la clé d’un projet d’affichage dynamique réussit. Pour que les patients regardent les écrans, ils doivent y découvrir du contenu qui les intéressent.
Optez pour une solution qui vous permet de publier des informations pratiques sur votre cabinet et des messages personnalisés.
Certains prestataires proposent une offre clé en main avec des programmes de prévention et d’information complets pour vous faire gagner du temps et proposer des clips sur la prévention santé conçus spécialement pour les patients en salle d'attente. 
Ces programmes permettent de relayer les conseils des praticiens et de mettre l'accent sur la prévention avant la consultation.

A lire sur le même sujet : Quand l'affichage dynamique en salle d'attente renforce le dialogue avec le médecin

Conseil n°2 : une bonne connexion internet

Les écrans sont pilotés automatiquement via internet. Ils s’allument et s’éteignent sans que vous ayez à vous en préoccuper. Idem pour le contenu qui tourne et qui se charge la nuit pour éviter de faire baisser la bande passante de votre réseau pendant les heures d’ouverture.
Avoir une bonne connexion internet est donc crucial. La connexion en wifi est fortement déconseillée car elle n’est pas suffisamment stable.
Mieux vaut investir dans un câblage avec une prise RJ45 pour raccorder l’écran à votre routeur ou à votre baie informatique.

>> Animez vos salles d'attente et informez vos patients grâce aux écrans : Téléchargez la plaquette de présentation de notre solution <<

Conseil n°3 : bien choisir son écran d'affichage 

Quel modèle d'écran choisir ?
Un écran qui fonctionne 10h par jour et 5 jours sur 7 doit nécessairement être un écran d’affichage professionnel. Ces écrans ont une durée de vie de 4 ans en moyenne. Les principaux fabricants sont Samsung, LG, Philips, etc.

Ecran d'affichage dynamique en cabinet médical

 

Quelle taille d'écran pour ma salle d'attente ?
La taille de l’écran est primordiale car un écran trop grand pourrait occasionner une fatigue visuelle chez vos patients. Par exemple, ne petite salle d’attente de 15 à 20 m2 pourra se contenter d’un 32 pouces alors qu’une salle d’attente plus grande pourra accueillir un écran de 43 pouces (soit 1 m de diagonale).

Quelle technologie ?
Les écrans peuvent être relié à un media player (mini-PC) pour stocker le contenu et les programmes qui tournent. Une génération d’écrans propose un player intégré directement (Système on Chip). Les deux technologies sont adaptées à l’affichage dynamique.

À RETENIR : 
Les écrans horizontaux sont assimilés à des supports de divertissement qui rappellent la télévision tandis que le format vertical est tout de suite associé à l'information.

Conseil n°4 : la sécurité des données avant tout

Il s’agit d’une question majeure parfois largement sous-estimée. Les réseaux internet étant piratables, les écrans sont donc potentiellement « hackables » par des personnes mal intentionnées.
Assurez-vous donc que la solution d’administration des écrans est suffisamment sécurisée pour éviter tout risque d’intrusion et que le prestataire fournissant le logiciel dispose des certifications et validations de sécurité établies par des organismes indépendants.

Conseil n°5 : comparez prix et prestations pour trouver la meilleure offre

Le prix d’un bon écran d’affichage dynamique professionnel est d’environ 600 € HT et celui d’un media player de 400€ HT. Il faut compter environ 450 € pour leur installation (hors câblage). Un bon logiciel offrant les protections et fonctionnalités indispensables à un usage destiné au grand public coûte aux alentours de 20€ HT / mois.
L’enveloppe globale s’élève à 1450€ HT d’investissement pour une durée de 4 ans en moyenne pour le matériel et 240€ HT / an pour le logiciel.
Mais, à ce stade vous n’avez toujours pas de contenu à diffuser sur vos écrans. C’est pourquoi vous avez peut-être observés chez certains confrères de très beaux écrans… éteints faute de contenus à diffuser.
Ne sous-estimez pas le temps alloué à la production du contenu santé de façon régulière est un métier à part entière, rarement compatible avec l’emploi du temps d’une profession libérale.
Dernier point de vigilance : l’installation, la maintenance, l’assistance et la formation aux logiciels, etc. Sont-elles incluses dans le tarif ?

L’affichage dynamique a le vent en poupe et les prestataires proposant l’installation d’écrans fleurissement. Choisissez un partenaire ayant de l’expertise et n’hésitez pas à demander des démonstrations de leurs solutions. Privilégiez un partenaire qui connaissent l'environnement médical qui maîtrise et répond à vos problématiques. Soyez vigilants et assurez-vous que tous les atouts sont réunis pour que l’installation et l’utilisation quotidienne des écrans se déroulent le mieux possible.

 

Découvrez les écrans d'affichage dynamique pour votre salle d'attente